Of Northern Lights Spirit

Of Northern Lights Spirit

Siberian Husky

Tout ce qu'il faut savoir !

Tout ce qu'il faut savoir !

Historique de la race

Le Husky est réputé pour être un chien têtu, difficile à éduquer. C’est toutefois un chien qui n’a pas une once d’agressivité et qui déborde de joie. Sa grande sociabilité l’empêche de devenir un chien de garde, et, de ce fait, en fait un parfait compagnon pour les enfants, même si parfois il peut être un peu brûte dans son jeune âge. Très intelligent, il ne faut pas compter sur lui pour jouer à rapporter la balle, ça ne l'amusera que 10 secondes.. Le Husky est, de par ses origines, un chien qui n'a pas de territoire. Dans les grandes étendues neigeuses de la sibérie, ils pouvaient aller et venir, ils ne s'éloignaient pas trop de leurs maîtres. Ils ne risquaient pas grand chose d'autre que de croiser un ours. De ce fait, il est resté très fugueur, parce qu'explorateur. Or aujourd'hui, malheureusement, il y a énormément de risques pour nos chiens en fugue : routes, chasseurs, poulaillers, vols.. Il est donc essentiel de leur prévoir un environnement bien clos



Éducation...

L’éducation du Husky doit commencer très tôt, car ce qui lui est permis un jour sera très difficile à interdire par la suite… C’est lui qui décide si ses maîtres sont dignes de lui ou pas. D’où l’intérêt de le traiter avec respect, affection et cohérence dès le départ. Faute de quoi, il sera difficile à contrôler et aura même tendance à ne rien écouter. L’éducation du Husky passe donc forcément par le renforcement positif, la patience et le calme. Il ne faut pas pour autant céder à tous leurs caprices ! "Une main de fer dans un gant de velours"



Santé

C’est un chien d’une grande robustesse qui supporte aussi bien nos chaleurs, à condition qu'on ne lui demande pas de travailler, que les températures frisant -40°C. Son espérance de vie est d’environ 13 ans. La race peut être atteinte de maladies oculaires (souvent appelé MHOC) et de dysplasie, c'est pourquoi il est primordial de faire tester les reproducteurs, afin de ne pas transmettre l'une ou l'autre maladie.